'

Qu'est-ce qu'un "corporate psychopath" ?

Bonheur, Travail

5/20/2018

7 commentaire(s)

Bullying and Corporate Psychopaths at Work: Clive Boddy at TEDxHanzeUniversity

Dans ce TEDx talk, Clive Boddy, Professeur à l’Université de Middlesex et chercheur sur les comportements et le leadership en entreprise s’interroge sur l’ampleur du phénomène de harcèlement (bullying) en entreprise, ainsi qu’au profil et aux motivations de ceux qui le perpétuent.

Prof. Boddy définit le harcèlement comme le dénigrement et l’intimidation régulière et répétée d’une personne dans l’entreprise. Ce phénomène se caractérise par un acharnement sur un salarié donné, sous la forme de brimades, disputes et conflit ouvert. A partir d’un retour sur sa propre expérience professionnelle, l’exposition au harcèlement d’un manager abusif, Prof. Boddy constate que les entreprises sont généralement prises au dépourvu face à ce genre de situation. Celles-ci tendent à minimiser l’ampleur du phénomène et ses conséquences pour les salariés ainsi que pour la santé de l’entreprise, voire à encourager le harcèlement en promouvant les harceleurs et en échouant à mettre en place des structures permettant de libérer la parole des victimes.

Dans ses recherches, Clive Boddy dresse le profil de ce qu’il appelle un ‘corporate psychopath’ (psychopate en entreprise). Il décrit ces individus comme des personnes qui se complaisent dans la souffrance d’autrui et sont incapables de compassion. Selon lui, ils représenteraient 1% de la population globale. Les psychopathes en entreprises sont ceux des psychopathes normaux ayant le capital social suffisant pour accéder à des postes haut placés de management. Prof. Boddy cherche à établir l’ampleur de la connexion entre ces individus incapables d’empathie et les cas de harcèlement en entreprise.

Prof Boddy dresse un état des lieux du harcèlement en entreprise en étudiant un échantillon de managers australiens. Les corporate psychopaths, normalement distribués dans la population, représentent 1% de l’échantillon mais sont responsables de 26% des cas de harcèlement. Alors que sous les commandes d’un manager normal les employés d’une entreprise sont exposés environ neuf fois par an à un type de harcèlement, ceux qui sont dirigés par un corporate psychopath subissent environ soixante-quatre vexations à l’année.

Selon le professeur, ces taux largement plus élevés s’expliquent de deux façons. Dans un premier temps par le plaisir pris par les corporate psychopaths à humilier leurs collègues et subordonnés. Dans un second temps, il explique également les gauts taux de harcèlement par le fait que cette situation permet aux corporate psychopaths de créer une confusion, un écran de fumée autour d’eux, qui leur permet d’atteindre leurs objectifs.

Dans cette conférence, Prof. Boddy pointe du doigt le caractère largement sous-estimé du phénomène de harcèlement en entreprise et l’incapacité des entreprises à y faire face. Il tire la sonnette d’alarme quant aux enjeux pour la santé des salariés, exposés à des risques de dépression, mais aussi pour celle des entreprises. Il avertit notamment que des employés en situations de harcèlement auront tendance à se désengager à la fois de leur travail mais aussi des activités extracurriculaires qui permettent à une entreprise de construire une culture commune et d’évoluer. Cette situation peut même conduire à des situations de sabotage de la part des salariés.

Prof. Borddy exhorte donc les entreprises à prendre des mesures pour détecter, comprendre et résoudre le problème de harcèlement au travail, sur lequel ses recherches sont prometteuses.

Sur le même thème : Comment contrer un manipulateur narcissique au travail et Comment réagir au harcèlement moral au travail.

Que pensez vous de cet article ?