À quoi sert le CE d'entreprise ?

Futur et Travail

3/23/2021

0 commentaire(s)

Le CE entreprise, un facteur à prendre en compte pour choisir sa future entreprise ?

Parmi les nombreux critères qui rentrent en compte dans le choix d’une entreprise, aujourd’hui, le sens, l’engagement sociétal, la culture d’entreprise, ou encore la RSE, qui rend les salariés heureux comme en témoigne notre article ici sont des éléments qui influencent le choix des salariés. Mais aussi, plus matériellement, le 13ème mois, les avantages sociaux, ou encore le CE entreprise !

Comme en témoigne l’apparition de nombreux labels durant les dernières décennies, sur les plateformes de recrutement comme Glassdoor par exemple, les entreprises “Top employers”, “Happy at work” ou encore “Great place to work” se disputent le devant de la scène pour garantir le bien-être de leurs employés. Mais en France, une spécificité fait sortir du lot les entreprises françaises : le CE entreprise.

Le CE, ou comité d’entreprise, appelé aussi CSE aujourd’hui, est en France, l'une des institutions représentatives du personnel au sein d'une entreprise. Héritage de mai 1936 et des accords obtenus par le Front Populaire, le CE entreprise ne prend activement sa place dans le paysage français qu’à l’après-guerre.

C’est en résumé, l’expression collective des salariés. À ce titre, il a pour rôle de prendre en compte l'ensemble des intérêts relatifs à la vie de l'entreprise (gestion de l'évolution économique et financière, formation professionnelle, gestion des compétences, accompagnement des salariés dans leur carrière...).

Mais aujourd’hui, son rôle est plus connu pour son impact sur le bien-être des salariés, notamment à travers ses attributions sociales et culturelles. Le CE entreprise procure des avantages aux salariés et à leur famille en matière de bien-être, santé, logement, loisirs, vacances, etc. Seules les entreprises de plus de 50 salariés peuvent disposer de ce comité.

CE entreprise : à quoi réellement s’attendre ?

Les CE entreprise avantageux sont évidemment ceux qui font partie des plus grosses entreprises.

Ainsi, parmi les CE entreprise qui offrent les plus d’avantages aux salariés, on compte celui de la SNCF, d’Air France, de la RATP ou encore de GDF EDF (d'après : lemagducse.com).

Concrètement, le salarié peut bénéficier de chèques restaurant, chèques culture, chèques lire, chèques vacances : ces moyens de paiements sont exonérés de charges sociales ce qui fait d’eux les chèques cadeaux URSSAF les plus intéressants.

Le CE entreprise est donc l’acteur d’un pouvoir d’achat supplémentaire non négligeable, permettant d’accéder à des offres culturelles intéressantes et souvent inaccessibles pour les petits budgets (opéra, théâtre …).

CE entreprise et pouvoir managérial

Enfin, le CE entreprise offre également au management un pouvoir managérial indéniable. En effet, ces avantages peuvent avoir un impact bénéfique sur l’attractivité d’une entreprise et sur le management des salariés. Levier de motivation, de socialisation aussi, ils sont un outil intéressant pour dynamiser l’esprit d’équipe.

En interne, loin d’être un détail anodin, le CE entreprise, lorsqu’il ne verse pas dans l’excès d’avantages qui transforme l’entreprise en prison dorée comme l’explique ici Welcome to the jungle dans son article sur les dangers des entreprises aux mille avantages, il valorise également l’image de l’entreprise et renforce son attractivité.

Que pensez vous de cet article ?