'

A quoi sert un consultant en entreprise ?

Portage Salarial

6/23/2014

0 commentaire(s)

A quoi sert un consultant en entreprise ? - Cette question rappellera d’amers souvenirs à ceux qui, à plusieurs reprises et dans différents secteurs, ont été soumis à de multiples projets de réorganisation visant à s’orienter vers un futur industriel que nous n’étions plus capables d’imaginer en interne.

Admettons l’indispensabilité des sociétés de conseil qui font prendre conscience, toujours brutalement  bien qu’elles essayent d’y mettre les formes, à une entreprise donnée qu’elle a perdu son aspect sexy. Un peu à la manière de la chanson de Charles Aznavour « Tu t’laisses aller ! » qui traite du vieillissement inconscient.

Il s’agit de convaincre l’intéressé qu’il ne se voit pas comme il est vraiment et que l’image qu’il se fait de lui n’est pas celle que ses partenaires perçoivent. C’est là que réside la difficulté et que tout se joue. Beaucoup d’entreprises ont évoluées sous l’influence et le charisme de leurs équipes managériales qui ont produit une culture auxquelles les cadres et le personnel sont intimement attachés. Elles possèdent un vécu humain primordial qui ne doit en aucun cas être banalisé.

consultant en entreprise

consultant en entreprise

Pourtant l’introduction d’une société de conseil dans une entreprise est souvent ressentie comme un viol. Comment rendre chacun consentant ? et plus, coopérant ?  Nos expériences diverses passées démontrent que le temps d’une mission de consulting est compté, ne laissant que peu ou pas de place pour  des ‘’préliminaires’’ avant l’exécution de la mission…Cela fait mal et la plupart du temps, c’est loupé !

Sommes-nous capables de nous auto-diagnostiquer ? Avons-nous la perspicacité d’en appeler aux vues de consultants externes pour actualiser la vue de sa propre entreprise ? Existe-t-il un autre chemin de réflexion que celui qui passe uniquement par les investisseurs, les préteurs, les créanciers ?

Pour l’entreprise qui ne performe plus au rythme attendu par ses créanciers la « vision extérieure » devra impérativement intégrer le souci des financiers investisseurs. Cependant il parait clair que cette « vison extérieure » doit prendre sa source de l'entreprise elle-même et non des apporteurs de fonds. La raison est que l'information contenue dans l'entreprise inclue la finance: sa forme, ses sources, ses emplois alors que l'information contenue dans la finance ne représente que les finalités des investisseurs. Mandaté par l'entreprise, le consultant extérieur est alors idéalement placé pour mettre en évidence les opportunités de création de valeur pour l'entreprise et par voie de conséquence pour ses investisseurs et préteurs.

Le point primordial est donc l’approche humaine dont la clé de la réussite réside depuis le premier contact jusqu’à la finalisation du projet dans la psychologie des individus. Le consultant se doit de porter en lui une forte part d’humanisme. En structurant ses valeurs autour de l’autonomie offerte par « le portage salarial » et la dynamique des échanges du « plasma collaboratif », « Le Monde Après »  a pour but de développer cette part d’humanisme qui existe en chacun de nous afin de la mettre au service des entreprises.

A quoi sert un consultant en entreprise ?, Benoit Debray - Le Monde Après

Que pensez vous de cet article ?