Logo OpenWork

Nos clients témoignent

Excellent

114 avis 4.8 sur 5 basé sur

Remote manager: avantages et inconvénient du management à distance

9/6/2021

0 commentaire(s)

Remote manager : avantages et inconvénients du management à distance

Remote manager : le télétravail a bousculé nos modes de vie professionnels en cassant le contact physique entre co-travailleurs. Si le travail depuis chez soi est synonyme de moins de surveillance et de plus de liberté, il est aussi générateurs de problèmes de coordination, de perte de productivité et de démoralisation. Alors comment gérer le management à distance ? Explication dans cet article !

Remote manager : le point de vue du travailleur

Remote manager : Le travailleur aimerait parfois se passer de son manager qui le supervise, l’encadre et lui donne du travail à faire. Pourtant, le rôle du manager est essentiel car il coordonne le travail de l’équipe. A distance, les réunions sont bien moins enthousiasmantes car elles n’incluent plus ce contact humain qui les caractérise en présentiel. Plus de petits moments de détentes au début ou à la fin de la réunion. Plus de subtilités liées au langage corporel. Seulement un ordre du jour et parfois, quelques tentatives de blagues qui souvent tombent à l’eau.

Remote manager : le travailleur à distance est certes plus libre et moins encadré, mais cette liberté peut vite se transformer en un cauchemar à cause de l’effacement des frontières entre le travail et la vie personnelle. On a tendance à procrastiner, mais cela ne fait qu’allonger la durée du travail ! Et lorsqu’on veut arrêter de travailler, on a plus l’étape psychologique de la sortie du bureau et de l’arrivée à la maison : il faut lutter pour se déconnecter complètement. En somme, ce n’est pas toujours agréable !

ℹ️ Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article de Forbes intitulé : "Confinement : Quels sont les impacts négatifs du télétravail ?".

Remote manager : le point de vue du manager

Remote manager : l’objectif du manager n’est pas d’être un tyran, mais plutôt de bien faire son job qui consiste à mener à bien un projet qui va créer de la valeur ajoutée pour l’entreprise. Pour cela, le contact humain est primordial : il sert à établir de la confiance et parfois de la complicité entre les équipes, et cette confiance permettra d’éviter de fâcheux excès du monde du travail comme le micromanagement. Une équipe qui se fait confiance, c’est une équipe qui va faire son travail non pas parce qu’elle est forcée à le faire, mais parce qu’elle se sent pleinement intégrée dans le projet et ne veut pas laisser tomber ses collègues.

Remote manager : malheureusement, le télétravail réduit le contact physique et donc les occasions de créer et de maintenir de la confiance. A distance, il est toujours plus difficile de se sentir engagé dans un projet ou dans une équipe. C’est pourquoi il faut redoubler de bonne volonté ; le manager ne doit pas hésiter à établir une communication honnête et sincère, à organiser des rencontres virtuelles dans un but de teambuilding et à croiser les doigts pour le retour rapide du présentiel partiel !

Peut être le télétravail vous a-t-il convaincu de lancer votre activité indépendante ? Vous pourriez être intéressé par le portage salarial. Pour en savoir plus, rendez-vous sur Le Portage Salarial : https://www.openwork.co/fr/le-portage-salarial.

Que pensez vous de cet article ?