Logo OpenWork

Nos clients témoignent

Excellent

114 avis 4.8 sur 5 basé sur

Renouveler le propulseur économique de l'entreprise

6/23/2014

0 commentaire(s)

Benoit Debray

On peut décomposer le propulseur économique de l'entreprise en 4 grandes composantes qui sont:

1.   La Vision du Marché qui consiste en une proposition de valeur, une segmentation du marché et la connaissance des clients.

2.   Le Modèle de Génération de Cash qui définit la position dans la chaine de valeur globale, les principaux facteurs de coûts et de sensibilité des clients aux prix dont découlent les principaux facteurs déterminant les marges.

3.   La Maitrise des Facteurs Clés de Succès qui regroupent les  infrastructures nécessaires à l’activité mais aussi (et surtout !) les savoir-faire et compétences des personnes.

4.   Le Système Adaptatif qui permet l’anticipation de l’apparition de nouveaux modèles de création de valeur, l’aptitude à faire évoluer la structure des coûts et enfin caractérise la capacité d'apprentissage de l'organisation.

propulseur

propulseur

Renouveler le propulseur économique de l’entreprise est une des tâches les plus passionnantes qui soit ! Quoi de plus palpitant en effet que de chercher constamment à répondre au mieux à des questions aussi cruciales que :

1. Existent-ils des clients nouveaux et des attentes du marché non satisfaites que nous pourrions servir ?

2. De meilleures marges pourraient elles être extraites à un autre point de la chaine de valeur ?

3. Nos clients seraient ils mieux servis si nous disposions d'une configuration différente de compétences et de savoir-faire ?

4. Quelle est notre vulnérabilité face à un changement brutal des "règles du jeu" en vigueur dans notre activité ?

Les technologies de l'information révolutionnent la manière dont on peut s’y prendre pour renouveler ce propulseur économique. En effet ces technologies additionnent deux discontinuités majeures : d’une part la numérisation de l'information qui a caractérisé le passage à l'ère numérique, d'autre part sa systématisation qui, par l'interconnexion à très grande échelle des réseaux, caractérise le passage à une ère systémique.

Dans l’ère systémique tout le monde peut potentiellement être en contact avec tout le monde, donc y compris avec les clients, les fournisseurs, les concurrents. Dès lors, en favorisant la mise en place d'un grand nombre de relations de coopération entre les personnes, chacun peut se voir offrir une plus grande autonomie dans son travail à la condition de s'inscrire dans un projet collectif correctement défini.

L'adaptabilité, la flexibilité et la créativité permises par ces nouvelles conditions de travail sont propices au développement de l'intelligence collective de l'organisation. En s'appuyant sur la coopération en réseau, l’entreprise se donne ainsi la possibilité de capter ce qui émerge spontanément de l’ensemble des échanges sociaux pour identifier les meilleures occasions de création de valeur et modifier en conséquence son propulseur économique.

Plus le  propulseur économique sera fondé sur l'accumulation du capital immatériel, la diffusion du savoir et le rôle moteur de l'intelligence collective de l'entreprise, plus la création de valeur résidera dans ce travail social de communication et d’invention.

Renouveler le propulseur économique de l'entreprise, Benoit Debray- Le Monde Après

Que pensez vous de cet article ?