Logo OpenWork (production deploy – branch:master)

Nos clients témoignent

Excellent

Trustpilot Stars134 avis 4.9 sur 5 basé surTrustpilot Logo

Savoir communiquer en entreprise

4/18/2018

0 commentaire(s)

Jean-Hugues Zenoni

Savoir communiquer en entreprise, avec ses collègues ou encore faire entendre sa voix en réunion n’est pas toujours chose facile et peut impacter, de manière non-négligeable, notre aisance dans notre environnement de travail. Quelques astuces pour faire entendre sa voix dans l’entreprise.

Savoir communiquer en entreprise grâce à La communication non violente

Savoir communiquer en entreprise est parfois ce qui fait défaut dans une organisation, dans les relations entre manager et employé ou entre collègues. Le manque de communication ou la mauvaise communication peut être une vraie source de tension au quotidien.

Pour remédier à cela et avoir des relations plus harmonieuses et honnêtes les uns avec les autres, des techniques de communication non violente existent. Comment faire un feedback et critiquer un travail sans heurter une personne ? Comment exprimer quelque chose qui nous blesse ou nous énerve sans risquer de créer un conflit ?

La communication non violente (ou CNV) est une vraie philosophie de vie, qui peut s’appliquer dans notre communication au travail comme au quotidien, dans notre couple, notre famille ou avec nos amis. Elle consiste à s’exprimer en fonction de soi et non pas de l’autre, en utilisant le “je” plutôt que le “tu”. Par exemple, au lieu de dire “tu ne m’écoutes jamais !” qui risque de braquer la personne, il vaut mieux dire “je ne me sens pas écouté(e)”. Partir de soi et de son ressenti permet de ne pas accuser l’autre et aussi d’exprimer la façon dont on perçoit la situation, qui peut être totalement différente du point de vue l’autre : un moyen d’éviter de nombreux malentendus.

Savoir communiquer en entreprise

S’inspirer des techniques des communicants et des politiciens

On peut parfois se retrouver dans un environnement de travail hostile, devoir répondre de ses actes en réunion ou encore justifier son travail devant un manager exigeant. Pour pouvoir faire face à ces interactions source de stress, être capable de communiquer efficacement, de défendre ses idées et de contourner les pièges est vital. Pour cela, on peut s’inspirer des techniques de communication qu’utilisent les hommes et femmes politiques pour répondre aux interviews des journalistes.

Il y a la fameuse technique qui consiste à répondre à la question par une autre question. Par exemple : “Pourquoi me posez-vous cette question ?” “Et vous-même, qu’en pensez-vous ?” ou encore “Qu’attendez-vous de moi en me posant cette question ?”.

Mais attention, cette technique, utilisée de manière abusive, peut agacer votre interlocuteur et devenir facilement repérable.

Une autre technique consiste à ne pas répondre à la question directement mais à commencer par aborder un sujet que vous maîtrisez et qui vous permettra de gagner du temps pour réfléchir. Par exemple, Nicolas Sarkozy utilise souvent la technique de la réponse en deux parties. Par exemple, si l’on vous demande de justifier un choix, plutôt que de vous laisser déstabiliser en essayant de répondre directement, vous pouvez commencer en première partie par préciser le contexte de la situation dans laquelle vous avez été amené(e) à faire ce choix, par préciser les termes ou encore par revenir aux points de départ qui ont motivé votre réflexion - en utilisant bien entendu les détails qui vont aller en faveur de votre décision. Ensuite en deuxième partie, vous déroulez les arguments qui expliquent, selon vous, pourquoi ce choix était le plus judicieux.

Faites-vous aider par un coach en prise de parole en public !

Alexandra Galibert est formatrice en prise de parole en public pour Openwork - Le Monde Après et organise régulièrement des ateliers de formation gratuits pour les consultants.

Selon elle, la prise de parole en public n’est pas un don ou quelque chose de magique, cela s’apprend. Souvent, la première expérience est la plus importante : si votre première expérience de prise de parole a été traumatisante, vous risquez de cultiver une peur de la prise de parole en public qui peut être durable si vous ne la désamorcez pas par une expérience positive. L’avantage du coaching en petit groupe est qu’il permet de recréer un espace bienveillant où chacun peut oser et s’améliorer en sécurité.

“On se fait une première idée de la personne en quatre secondes et une impression définitive en deux minutes” d’où l’importance de savoir bien s’exprimer et présenter dans le contexte professionnel, pour se sentir à l’aise dans ses baskets et être capable de s’affirmer.

Vouloir apprendre à mieux s’exprimer et communiquer est une vraie démarche, qui peut être violente vis-à-vis du rapport à soi. “Il faut faire preuve d’humilité et être prêt”. L’usage de la vidéo pour se filmer et comprendre la façon dont on s’exprime reflète bien ce rapport à soi parfois difficile :“il est important de prendre conscience de ce qu’on dégage, c’est un vrai travail”.

Jetez un oeil aux articles suivants sur le même thème : Développer son leadership grâce au sport et Le leadership du futur proche.

Que pensez vous de cet article ?