Logo OpenWork

Nos clients témoignent

Excellent

114 avis 4.8 sur 5 basé sur

Se lancer en freelance : que faut-il savoir avant ?

7/20/2021

0 commentaire(s)

Se lancer en freelance devient aujourd'hui une mode.

Le freelance représente de plus en plus une possibilité de reconversion professionnelle, envisagée par un salarié en poste ou au chômage. En effet, il permet une plus grande liberté aussi bien en termes de hiérarchie qu'en termes d'organisation. Le développement des outils numériques a ouvert la possibilité du freelance à de nombreuses professions. Cependant, avant de se lancer en freelance, que faut-il savoir ?

La dure question du statut juridique

🔍 Avant de se lancer en freelance, il faut savoir de quoi on parle. 

Le statut de freelance n’est pas un statut juridique. Cet anglicisme, entré dans le langage courant, désigne le travailleur indépendant en opposition avec le salarié sous contrat (CDD, CDI, apprentissage…). Les travailleurs indépendants bénéficient de certaines caractéristiques et de certains avantages donnés par le gouvernement, du fait de leur difficultés conjoncturelles.

Alors que le salarié travaille sous les directives d’un employeur unique pour une durée déterminée ou indéterminée, se lancer en freelance permet d’exercer son activité professionnelle sans aucun lien de subordination, auprès de divers employeurs désignés comme des clients, dans le cadre de commandes précises et ponctuelles.

Le portage salarial peut servir pour aider les freelances : nous en rappelons le fonctionnement ici. Pour se lancer en freelance, il faut obligatoirement choisir un statut juridique sous lequel exercer. Cela peut être soit une entreprise individuelle, soit une société. Des sites de reconversion professionnelle aident à évaluer quelle possibilité est la mieux adaptée.

Le freelance : avantages et inconvénients

🔍 Plus généralement, pour se lancer en freelance, il est indispensable d'être conscient des avantages et des inconvénients que ce statut comporte. 

Les avantages sont nombreux : la libre organisation de son emploi du temps, la rémunération, que l'on peut gérer à sa guise, le sentiment d'autonomie et, par conséquent, la possibilité de travailler n'importe quand n'importe où.

Les inconvénients, malheureusement, existent en échange : le freelance n'offre aucune sécurité de l'emploi. En cas d'échec de l'entreprise, c'est souvent la perte de beaucoup d'argent, sans allocation chômage aucune en échange.
Par ailleurs, la charge de travail supplémentaire est énorme : le travail est aussi administratif, communicationnel et prospectif. En freelance, pas de salarié pour s'occuper de tâches ingrates. Si le freelance offre une certaine liberté, cela a l'inconvénient de son avantage : il s'agit de savoir s'auto-discipliner.
Enfin, le freelance rime souvent avec la solitude. Ainsi, avant de se lancer en freelance, il est important de peser le pour et le contre.

Que pensez vous de cet article ?