Logo OpenWork

Nos clients témoignent

Excellent

114 avis 4.8 sur 5 basé sur

Sexisme et harcèlement sexuel en entreprise

2/12/2018

0 commentaire(s)

Rochna Zaki

La représentation des femmes dans les conseils d’administration et autres instances de direction d’entreprise est en très nette hausse. Elles étaient moins de 28% en 2015 et représentent aujourd’hui plus de 30%. Malgré cette hausse, la parité au travail est loin d’être une réalité.

Cette inégalité de départ donne naissance à des pratiques abusives au travail de la part des hommes : les comportements sexistes et le harcèlement sexuel en sont des exemples.

En effet, huit femmes sur dix disent avoir été confrontées à des attitudes sexistes dans leur lieu de travail. Les entreprises se voilent pour la plupart les yeux devant cette réalité qu’elles essayent de masquer par des chartes d’égalité et de diversité qui ne résolvent en rien le problème. De plus, une certaine loi du silence semble s’être instaurée à ce sujet. Si ces pratiques sont très fréquentes et connues de tous, il y a très peu de femmes qui osent les dénoncer et entreprendre des actions légales vis-à-vis des responsables.

Par ailleurs, ces agressions ou ces comportements sexistes sont difficiles à identifier et à classer, d’où le besoin d’une charte spécifique et obligatoire sur le sexisme et le harcèlement en entreprise. Un tel document permettrait aux femmes de pouvoir avoir accès à une définition claire des agressions et aux responsables de connaître les sanctions auxquelles ils s’exposent par de tels comportements.

De même, une progression de la proportion des femmes dans les directions est également très importante pour pouvoir régler ces problèmes. Il faut également que des dispositifs plus performants et précis soient mis en place par le ministère du travail pour encourager les femmes victimes à parler lorsqu’elles subissent des agressions sexuelles.

Cette thématique n’est pas à prendre à la légère, elle est d’une gravité particulière parce qu’elle concerne tous les secteurs et tous les types d’organismes. Sa grande couverture médiatique est assez récente et représente une opportunité importante pour avancer dans la résolution de cette difficulté.

 

 

 

Que pensez vous de cet article ?