Soyons stables, déséquilibrons-nous !

Bonheur et Travail

6/23/2014

0 commentaire(s)

Fabien Salicis

Soyons stables, déséquilibrons-nous !

La clef de l'adaptabilité d'une entreprise est de pouvoir réagir devant n'importe quel événement de manière positive. Dans les cas extrêmes, elle doit savoir limiter son dommage et dans les cas d'emballement, elle doit savoir prendre la crête de la vague pour bien surfer mais sans jamais tomber....tel un funambule !

Le changement des contextes de travail rompt avec les habitudes et nous pouvons légitiment penser que la clef de la stabilité est de pouvoir changer ses contextes de travail en permanence. Elle doit posséder des qualités d'équilibriste pour avancer dans un mouvement continu ! Sans cesse remettre en cause son équilibre est l'élément clef de son évolution !

Le Vrai et le Faux dans la stabilité.

stables

stables

Les entreprises stables ont le contrôle  parfait de contrôle des événements. On sait ce qui va se passer, tout ce qui est dit est fait et tout ce qui est fait est dit. Aucune surprise, ce qui ravirait n'importe quel actionnaire soucieux de son Retour sur Investissement. Ce qui est faux en revanche, c'est de penser que cet stabilité est l'état par défaut de l'entreprise.

L'entreprise est par défaut instable et c'est cela la vraie constante à prendre dans le contexte quotidien d'une entreprise. La stabilité n'est par défaut qu'un élément très ponctuel, très rare et dont il faut profiter pour se reposer avant l'équilibre imparfait et les instabilités quotidiennes qui représentent 99% du quotidien. Et plus l'entreprise est grosse, plus ces instabilités sont fortes (contrairement à ce qu'on pourrait croire)....de même que le funambule expérimenté marchant sur son fil est soumis à des événements externes absolument non prévisibles.

Le changement de contexte, la composante de mouvement d'une entreprise.

L'entrainement aux changements de contexte et à l'adaptabilité à un contexte différent de la veille est la composante clef à maîtriser dans une entreprise. Une fois qu'on est capable de s'adapter à la mode Darwinienne (survivre en tant qu'entreprise comme une espèce), alors l'entreprise peut se targuer d'être stable, non pas dans son état par défaut mais dans sa capacité à savoir gérer l’instabilité et son équilibre imparfait. Il permet également de savoir évoluer en continu en remettant en cause ce qui est par défaut considéré comme normal.

Ma stabilité est générée par ma capacité à tester mon instabilité !

Un funambule se teste en permanence, se lance des challenges, se met dans des positions d'instabilité et s'améliore dans son équilibre. Non pas parce qu'il le fait naturellement, mais bien parce qu'il s'est entrainé à gérer l'instabilité.

Pour une entreprise on pourrait même considérer que sa stabilité est due à sa capacité de jonglage, à savoir s'équilibrer sur un fil, bref à être un excellent funambule....et donc un excellent artiste. Comme un artiste de cirque l’instabilité, la capacité à faire rire le public, la capacité à innover d'un spectacle à l'autre, la capacité à tenir le public en haleine et la volonté de vouloir toujours mettre un soupçon d'innovation, risqué car jamais testé sur le public, est la clef indiscutable de la .... stabilité d'une entreprise.

Bref soyons stables, testons notre équilibre !

Le Monde Apres.

Que pensez vous de cet article ?