Logo OpenWork
'

Le Blog

Tous les articles

Nos Derniers Articles

Envisager le temps partiel pour une reconversion professionnelle : suivez le guide !
Envisager le temps partiel pour une reconversion professionnelle : suivez le guide !
Temps et Travail

-

FAQ
Les volontés de reconversion se font de plus en plus nombreuses : changer de voie professionnelle durant une carrière est presque devenu la norme, face à un monde du travail en proie à la recherche de sens. Réussir sa réorientation professionnelle comme l’indique cet article du blog, est à la portée de tous. Le temps partiel peut constituer une des solutions à envisager. Mais de quel temps partiel parle t-on réellement ? Le temps partiel, élément de transformation du marché du travail des dernières décennies Avant d’être un moyen d’effectuer une reconversion professionnelle, le temps partiel est un moyen d’accorder plus de temps à d’autres pans de sa vie personnelle. Or la DARES (Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques du ministère du travail) indique que “ la part du temps partiel dans l’emploi a doublé depuis le milieu des années 1980. Représentant à peine plus d’un emploi sur vingt à la fin des années 1960, le temps partiel concerne un emploi sur dix à partir de 1983 et près d’un emploi sur cinq en 2015.” Rien d’étonnant lorsqu’on considère que “la diffusion de l’emploi à temps partiel est un des éléments de la transformation du marché du travail des dernières décennies. ” Mais de quel temps partiel parle t-on ? La DARES dresse le portrait de 6 grands types de parcours professionnels, parmi les personnes ayant été à temps partiel à un moment donné entre 20 et 40 ans. Temps partiel continu : un emploi stable à temps partiel plutôt tertiaire, hors commerce, plus souvent pour des cadres à 40 ans (fonctionnaire de catégorie A, ingénieur...). Temps partiel tardif : un emploi à temps partiel stable pour des femmes en couple (celles qui arrêtent de travailler suite à une naissance et optent pour un emploi à temps partiel lorsque leurs enfants sont plus grands). Temps partiel peu actif : un lien lâche à l’emploi qui concerne davantage des femmes ayant deux enfants ou plus (alternance entre des emplois courts à temps complet et à temps partiel, et des périodes d’inactivité). Temps partiel transitoire : un lien fort à l’emploi pour des personnes plutôt peu diplômées (temps partiel entre deux emplois à temps complet, secteur du commerce, difficultés à construire une vie de famille). Temps partiel permanent : un lien fort à l’emploi et des situations professionnelles stables à 40 ans (94 % de femmes, souvent en CDI et non cadres). Le temps partiel permanent comme réponse à un souhait d’alléger la charge de travail pour mieux concilier vie professionnelle et vie familiale. Temps partiel d’entrée : l’emploi à temps partiel comme « ticket d’entrée » dans l’emploi à temps complet (ces parcours sont suivis à 40 % par des hommes alors qu’ils ne représentent que 16 % de la population à temps partiel entre 20 et 40 ans). Autant de situations qui amènent à comprendre que l’adoption du temps partiel est un projet à construire avec son employeur pour faire aboutir un projet de vie bien particulier. Le temps partiel pour une reconversion professionnelle, une aide à prendre en compte. Un des projets de vie qui s’y adapte particulièrement est la reconversion professionnelle. En effet, dans le cadre d’une création d’entreprise, le temps partiel constitue une des aides possibles. Pour le salarié qui souhaite lancer son activité, deux choix s’offrent à lui, partir avec un congé création ou reprise d’entreprise, ou bénéficier d'une période de travail à temps partiel. Les conditions sont simples, le salarié doit pouvoir justifier de “ 24 mois d'ancienneté, consécutifs ou non, dans l'entreprise ou dans les autres entreprises du groupe ”. Il doit ensuite fixer la durée de son temps partiel, fixée par son accord de branche ou convention collective, durée qui en absence d’accord, s’élève jusqu’à un an. Enfin, la demande du salarié doit être effectuée au moins 2 mois avant le début du temps partiel. La deuxième situation possible pour un salarié qui cherche à se reconvertir, est celle de la formation à temps partiel (CIF, « Congé Individuel de Formation »). Le CIF permet de suspendre un contrat de travail pour suivre une formation, sa durée minimum équivaut à 30 heures et elle est d'un an maximum pour une formation à temps plein, et de 1200 heures si elle est à temps partiel. Les conditions pour faire un CIF étant très souples, il constitue souvent l’option idéale pour commencer une formation en temps partiel. Le temps partiel dépend donc de nombreux cas de figure. Mais de nombreuses solutions existent pour trouver la meilleure option lors d’une reconversion professionnelle. Pour en savoir plus, lisez aussi cet article du blog pour savoir comment gérer le travail à temps partiel au quotidien.
Qu’est-ce que le travail de nuit ?
Qu’est-ce que le travail de nuit ?
Temps et Travail
Le travail de nuit, ça commence quand ? C’est la Convention Collective du secteur d’activité qui définit la planche horaire du travail de nuit. Lorsqu’il n’y a pas de convention collective, ou que celle-ci ne précise pas les horaires du travail de nuit, celui-ci est le travail effectué entre 21 heures et 6 heures du matin. Sauf dispositions conventionnelles particulières, tout travail qui sera effectué entre minuit et 5 heures du matin, pendant au moins 9 heures consécutives, sera considéré comme du travail de nuit. L’entreprise peut fixer elle-même sa définition de la période de travail de nuit, sous réserve de consultation et d’accord de l’inspecteur du travail et des délégués du personnel. Selon la législation, le recours au travail de nuit ne doit pas être une norme : il doit rester exceptionnel. L’entreprise qui a recours au travail de nuit doit justifier de la nécessité de celui-ci pour son activité économique (ou l’utilité sociale), et impérativement prendre en compte la nécessité de protéger la santé du salarié et d’assurer sa sécurité. Les entreprises ne respectent pas toujours leurs obligations relatives au travail de nuit. Qui sont les travailleurs de nuit ? Sous réserve d’une disposition différente définie par la convention collective, le travailleur de nuit est le salarié qui accomplit au moins 2 fois par semaine au moins 3 heures de travail en horaire de nuit. A noter que sauf exception, le travail de nuit des moins de 18 ans est interdit ! Le travail de nuit est répandu dans plusieurs secteurs d’activité : le transport, le commerce, la presse, l’industrie, le secteur paramédical ... Les travailleurs de nuit représentent 15% de la population active en France selon l’INRS. Pour plus de chiffres sur le travail de nuit. Travail de nuit et contrepartie Les travailleurs de nuit bénéficient de contreparties pour les périodes de travail de nuit. Ces contreparties sont des compensations salariales et/ou des périodes de repos supplémentaires. L’employeur doit également garantir à ses salariés une visite médicale de prévention, pour informer le salarié des risques pour sa santé. Le travail de nuit peut être refusé par un salarié qui estime qu’il est incompatible avec ses obligations familiales. Son refus ne peut pas constituer un motif de licenciement. On vous parle un peu plus des changements des conditions de travail ici et là. Enfin, un salarié qui travaille de nuit dans une entreprise et qui souhaiterait passer en travail de jour est prioritaire. Les risques du travail de nuit La pénibilité du travail de nuit est avérée. Récemment, dans les débats autour de la réforme du système de retraite, le Premier Ministre a fait part de son souhait de voir réduire le nombre de nuits de travail nécessaires pour pouvoir bénéficier du bonus retraite « pénibilité». Suivez ce débat ici. Le travail de nuit a un impact sur la vie privée des salariés, qui peuvent se trouver en situation d’isolement social, ou avoir des difficultés à concilier leurs vies familiales et professionnelles. Les travailleurs qui ont des enfants sont soumis à des contraintes majeures pour suivre les rythmes scolaires par exemple. Les risques pour les santés sont également importants : anxiété, insomnies, addiction, risque augmenté d’accidents du travail, voir augmentation du risque de développer un cancer!
Les règles de versement des IJSS
Les règles de versement des IJSS
FAQ

-

Portage Salarial

-

Temps et Travail
IJSS : Les règles de versement Les IJSS sont parfois sources de confusion : CPAM, subrogation, indemnités complémentaires… on vous clarifie les règles d’indemnisation ! Qu’est-ce que les IJSS ? Le site de référence : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F3053 Les indemnités journalières de la sécurité sociale (IJSS) sont versées par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie aux salariés en arrêt de travail. Elles représentent 50% du salaire journalier de base. Ce salaire correspond à la moyenne des salaires brut des trois derniers mois divisés par 91,27. Le salaire utilisé pour le calcul est plafonné à 1,8 fois le SMIC appliqué le mois précédent l’arrêt de travail. Les IJSS représentent 50% du salaire journalier, avec un plafond de 45 euros. Au bout de trois mois ce plafond est relevé à 60 euros pour les salariés ayant au moins trois enfants à charge. Ces indemnités sont versées après un délai de carence de trois jours. Quelles sont les conditions pour toucher les IJSS ? Afin de toucher les IJSS versées par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie, il faut pouvoir justifier de plusieurs éléments. Pour toucher les IJSS lors des six premiers mois de l’arrêt de travail, il faut justifier lors du début de l’arrêt de travail : un total d’heures travaillés de 150h cours des trois derniers mois ou d’avoir cotisé lors des six derniers mois sur une rémunération globale au moins égale à 1015 fois le montant du SMIC horaire. Pour continuer à toucher les IJSS après six mois, il faut avoir été affilié à la Sécurité Sociale au moins un an avant le début de l’arrêt de travail, avoir travaillé au moins 600 heures sur l’année précédent l’arrêt de travail ou avoir cotisé sur la base d’une rémunération globale égale au minimum à 2030 fois le SMIC horaire au cours des douze derniers mois. Une vidéo qui vous récapitule tout ça : https://www.youtube.com/watch?v=rie0oDtAZT0&feature=emb_title. IJSS et principe de subrogation Dans certaines entreprises, les IJSS ne sont pas versées directement par la CPAM mais par l’employeur, par le principe de subrogation. Avec le principe de subrogation, c’est l’employeur qui va verser directement à son salarié les indemnités journalières, et sera ensuite remboursé par la CPAM. Les indemnités versées par l’employeur ne peuvent pas être inférieures à celles que toucherait le salarié indemnisé directement par la CPAM. On vous explique tout sur l’arrêt maladie en portage salarial : https://www.lemonde-apres.com/fr/blog/larret-maladie-quand-vous-etes-en-portage-salarial IJSS complémentaires Certaines entreprises versent des indemnités complémentaires aux IJSS. Cela concerne les salariés bénéficiant d’au moins un an d’ancienneté dans l’entreprise au 1er jour d’absence, et qui transmettent dans les 48 heures un certificat médical à leur employeur. Ces indemnités sont versées après un délai de carence de 7 jours. La durée de versement des indemnités dépend de l’ancienneté dans l’entreprise. Vous pouvez consulter le récapitulatif ici : https://www.editions-legislatives.fr/maintien-de-salaire#5. Si vous avez déjà bénéficier de ce dispositif au cours des douze mois précédent, la durée du versement des indemnités complémentaires est déduite du nombre de jours durant lesquels vous avez déjà été indemnisé. Sauf dispositions conventionnelles plus favorables, vous pouvez toucher avec les indemnités complémentaires jusqu’à 90% de votre rémunération brute. Ce montant est ensuite réduit à 66,66% après 90 jours d’arrêt.
Temps de pause au travail : que dit le droit du travail ?
Temps de pause au travail : que dit le droit du travail ?
Temps et Travail

-

Economie et Travail
Trop peu selon les salariés, trop selon des employeurs ... le temps de pause au travail est un sujet important pour les managers. Récemment, des études ont montré qu' utiliser son smartphone pendant son temps de pause au travail était contreproductif. (Nous vous avions déjà parlé des dangers des téléphones portables pour la concentration ici). Ces études soulèvent cependant la question du temps de pause au travail, qui mérite d’être balayée d’un point de vue juridique pour bien comprendre de quoi il s’agit ... Temps de pause au travail : une définition Par définition, lors de son temps de travail le salarié est à disposition de son employeur. Il est subordonné à celui-ci, et met à disposition sa force de travail. En revanche, lors de son temps de pause au travail, le salarié a le droit de vaquer à ses occupations personnelles. Le temps de pause au travail est considéré comme un arrêt de travail. La relation de subordination est donc suspendue pendant ce temps. Cependant, l’employeur peut imposer au salarié de rester sur son lieu de travail durant son temps de pause – celui-ci étant par définition « de courte durée, sur lieu de travail et à proximité». Selon cette définition, l’arrêt de travail n’est pas rémunéré. Il arrive que le salarié prenne un temps de pause au travail durant lequel il continue d’être à disposition de l’employeur. Il s’agit alors d’une pause qui compte comme un temps de travail effectif, dans la pratique c’est le cas de la pause-café, de la pause cigarette... Cette pause est quant à elle rémunérée. L’employeur surveille évidemment les excès, et peut être amené à sanctionner ses salariés en cas d’abus. A noter : la pause déjeuner est considérée comme un temps de pause. Celui-ci peut être fractionné ou pris en une seule fois. Et si vous profitiez de votre pause au travail pour faire du yoga? Le code du Travail prévoit des temps de pause Le Code du Travail, à l’article L3121-16, indique que dès que le temps de travail quotidien atteint six heures, le salarié doit bénéficier d’un temps de pause obligatoire. La durée de ce temps de pause au travail est d’une durée minimum de 20 minutes. D’après la hiérarchie des normes en droit du travail, les accords collectifs (convention collective, accord d’établissement ...) ne peuvent pas prévoir des temps de pause au travail inférieurs au Code du Travail. La plupart des conventions collectives prévoient des temps de pause au travail plus importants, notamment sur la pause déjeuner. Dans certains secteurs, le temps de travail continue minimum avant d’avoir une pause est inférieur en raison de la pénibilité du travail ou des contraintes physiques : pour les hôtes(ses) de caisse, les serveurs et serveuses...
Egalité Homme-Femme : un enjeu de société incontournable
Egalité Homme-Femme : un enjeu de société incontournable
Temps et Travail

-

Portage Salarial
Egalité Homme-Femme : un enjeu de société incontournable L’égalité homme-femme est un sujet au coeur des enjeux de l’entreprise aujourd’hui. La difficulté à évaluer l’égalité vient du fait que les causes de l’inégalités sont parfois floues. Pourtant, une des premières conséquences de cette inégalité est une inégalité de salaire, comme en témoigne le dernier mouvement du 5 Novembre : à partir du 5 Novembre 2019, 16h47, les femmes travaillaient bénévolement. Ce mouvement a été incarné notamment par le collectif Les Glorieuses, dont la newsletter créée spécialement a porté le mouvement sur les réseaux à travers le hashtag #5Novembre16h47. Comment faire un diagnostic adapté ? L’index d’égalité homme-femme Le sujet est brûlant, et les entreprises doivent donc s’y atteler. Des réflexions du gouvernement pour produire un diagnostic de l’état d’une entreprise en termes d’égalité HF ont été initiées aboutissant à des outils concrets. Par le biais de données chiffrées contenues dans la Base de données économiques et sociales (BDES), qui permettent un diagnostic et une analyse de la situation comparée des femmes et des hommes dans les 9 domaines d’action suivants : embauche, formation, promotion professionnelle, qualification, classification, conditions de travail, sécurité et santé au travail, rémunération effective et articulation entre la vie professionnelle et la vie personnelle et familiale ( 1° bis de l’article L. 2323-8 du code du travail). Un fichier excel permet de générer, après plusieurs calculs, des indicateurs d’égalité. Pour cela, plusieurs types d’informations sur les employés de l’entreprise doivent apparaître, comme l’âge, le sexe, le contrat, s’il y a eu promotion, la rémunération … Tout le détail du fonctionnement de l’outil se trouve dans ce guide : https://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/wp-content/uploads/2016/08/GuideUtilisationDiagnosticEgaliteSurExcel-Anact-Aract-MacPc-Avril2015.pdf. L’index d’égalité chez OpenWork Cet outil, très utile, a été testé par nos équipes chez OpenWork. Parmi les consultants en portage salarial chez OpenWork, on peut ainsi constater que l’écart de salaire, à entrée de poste pour les portés en dessous de 30 ans est très faible, de l’ordre d’une centaine d’euros. Néanmoins, c’est avec la pyramides des âges que l’écart s’accentue : pour la tranche d’âge supérieure (30-39 ans), l’écart de salaire monte jusqu’à 400 euros de différence. Enfin, pour la dernière tranche d’âge (+ de 50 ans), cet écart passe la barre des mille euros. Dans des professions indépendantes, cela signifie que l’action se situe sur la formation : alerter et faire prendre conscience les individus de ces échelles permet de mieux négocier son salaire.
Formation : passez au e-learning !
Formation : passez au e-learning !
Futur et Travail

-

Temps et Travail
Formation : passez au e-learning ! Depuis plusieurs années la tendance dans le monde de la formation est le e-learning. Sautez le cap et passez à ce nouveau mode de formation. Moins chère, plus efficace, accessible à un public plus large … les avantages des formations en e-learning ne manquent pas. Pour vous, formateur, ou bien travailleur souhaitant développer ses compétences le e-learning est devenue une solution incontournable. Le e-learning : un concept de formation numérique Le préfixe “e” désigne ce qui est rattaché à internet, on parle de e-réputation par exemple pour désigner la réputation en ligne. Littéralement le “e-learning” c’est la “formation en ligne”. Elle peut prendre plusieurs formes, vidéos, textuels, audios, ou encore combiner ces différentes formes. Pour être réussie on considère souvent qu’une formation e-learning se doit d’être un minimum interactive, ne serait-ce que pour ne pas perdre l’attention de ses participants. La distance avec le formateur peut en effet poser des difficultés à certains. L’autre challenge pour le e-learning, c’est pour les formations diplômantes ou certifiantes de s’assurer du bon déroulé de la formation. Car l’objectif n’est évidemment pas que ceux qui suivent la formation se fassent remplacer pour s’assurer de leur réussite … Plusieurs moyens de contrôle existent cependant. Les avantages du e-learning Pour les étudiants les avantages du e-learning sont nombreux. Plus besoin de se déplacer pour suivre une formation, il suffit de disposer d’une connexion internet et d’un poste informatique. Ou voir juste d’un smartphone ! Les formations e-learning sont généralement construites avec une ergonomie simple pour faciliter la prise en main. Chaque collaborateur peut suivre la formation à son rythme, approfondir les points sur lesquels il a des difficultés, ou revenir sur ce qu’il a oublié. Chaque personne a un type de mémoire particulier, et le e-learning permet de toucher tous les styles d’apprentissage. Du fait de son accessibilité par tous, l’e-learning est un facteur d’égalité. Son coût est moindre, ce qui permet à une formation de toucher un public élargi. La formation permet parfois le travail collaboratif, la co-création ou les échanges autour des difficultés rencontrées ou des interrogations soulevées : il suffit d’un espace de discussion sur la plateforme d’e-learning. Créer une formation en e-learning Pour les formateurs aussi le e-learning a du bon ! Créer une formation est facile, peu coûteux et permet tout de suite de se lancer sur le marché. Si vous maîtrisez le code informatique, créer une formation sera encore plus simple pour vous, mais sinon il existe de nombreux prestataires qui peuvent vous faire le e-learning de vos rêves. A vous de rassembler les éléments multimédia que vous souhaitez incorporer, mais également la manière dont vous souhaitez rendre votre formation interactive. Si face à une salle vous auriez interrogé l’audience sur un point particulier : préparez une question pour l’internaute qui suit votre formation. Les grandes entreprises possèdent parfois leur propre plateforme de e-learning : elles peuvent demander à des consultants de les aider à préparer une formation sur mesure sur leur plateforme.
Comment travailler à temps partiel et être rémunéré à temps plein ? Introduction à l’art de travailler moins
Comment travailler à temps partiel et être rémunéré à temps plein ? Introduction à l’art de travailler moins
Temps et Travail
L’ère d’internet a complètement bouleversé nos habitudes et manières de travailler. De plus en plus d’entrepreneurs osent se lancer dans un projet ayant comme unique but de générer suffisamment de revenus pour vivre tout en travaillant le moins possible. Une muse est une déesse grecque inspirant l’un des sept arts. Deux millénaires plus tard, le concept de muse est utilisé par le célèbre écrivain et entrepreneur américain Tim Ferris pour inspirer des entrepreneurs à vivre la vie dont ils rêvent. Créer une muse consiste à rapidement lancer un business puis à l’automatiser au maximum afin de s’en occuper le moins possible. Nombreuses sont les belles histoires d’entrepreneurs travaillant moins de 4 heures par semaine tout en vivant la vie de leurs rêves. Néanmoins, avant de tout balancer et démissionner de votre travail, vous pouvez vous inspirer des concepts inventés par Tim Ferris pour optimiser votre productivité et travailler à temps partiel dans votre emploi actuel. Créer une “to-do list” et une “don’t do list” Le fondateur de Twitter et de Square, Jack Dorsey, a sans doute quelques astuces à nous transmettre. Pour gagner en productivité, Jack Dorsey a mis en place une “do and don’t list” pour se rappeler à chaque instant de faire de prendre les meilleurs décisions. Par exemple, dans une “to-do list” figure : dormir 7 heures, faire 50 pompes, méditer. A l’inverse, dans la “don’t do list” figure de ne pas se fixer des attentes trop hautes, de ne pas être en retard, de ne pas se lancer des tâches chronophages. Toutes les missions ne s’équivalent pas. Certaines prennent beaucoup plus de temps et demandent bien plus d’investissement de votre part. Pour autant, est-ce que accomplir ces tâches vous valorisent-elles vraiment ? En réduisant votre ambition, vous réduisez votre workload et gagnez de votre temps sans que votre rémunération ne soit fortement affectée. Sans aller jusqu’à travailler à temps partiel, vous pourriez toutefois « grignoter » quelques heures. C’est une manière plutôt originale d’améliorer sa productivité et de gagner du temps pour sa famille ou ses loisirs en définitive. Se fixer des objectifs atteignables dans un temps imparti L’une des sources de stress les plus importantes est le burn-out comme décrit dans cet article du blog. Celui-ci peut être causé par une trop haute exigence envers soi-même. La peur de décevoir peut pousser à se dépasser au-delà des limites physiques et mentales. En refusant des missions qui ne sont ni claires ni vraiment atteignables, vous retrouverez motivation et envie de travailler sans opter pour un temps partiel, voire tout quitter. Cependant, sachez qu’il n’est pas impossible de négocier un temps partiel contre une faible réduction de votre rémunération. Réduire son salaire et travailler à temps partiel Par Katepoo, fondatrice de WorkOptions.com, conseille de demander à son employeur une réduction du temps de travail de 20% en proposant une réduction du salaire de 5%. Il faut reconnaître que cette pratique n’est pas courante mais l’idée est intéressante. En effet, les employeurs sont parfaitement conscient du présentéisme. Une négociation salariale légèrement à la baisse est contre-intuitive mais fait sens dans le contexte actuel. Travailler à temps partiel en acceptant une réduction de son salaire de 5 à 10% est attirant.
Suivre une formation en ligne : 7 plateformes pour tout apprendre
Digital et Travail

-

Temps et Travail

-

Portage Salarial
Vous avez envie d’élargir le spectre de vos compétences ? Suivre une formation en ligne constitue une solution idéale pour acquérir de nouvelles connaissances à moindre coût. Les portes de l’université vous sont désormais accessibles depuis votre canapé. Parfois gratuitement, vous pouvez parfaitement développer vos compétences professionnelles ou vous enrichir intellectuellement depuis chez vous. Si compléter une formation en ligne n’a sans doute pas encore la même valeur qu’un diplôme, cela peut servir de levier dans une carrière professionnelle. En effet, certaines compétences sont accessibles uniquement sur le web car l’offre de formation dans l’enseignement supérieur peine à suivre la cadence infernale imposée par les nouvelles technologies. Voici donc 7 sites internet pour tout apprendre, du code informatique à l’histoire de l’art en passant par Excel. Coursera ou EdX, les monstres de l’éducation en ligne Impossible de départager Coursera ou EdX, les deux mastodontes du cours en ligne. L’une ou l’autre plateforme proposent des enseignements académiques de grande qualité. Des cours introductifs à d’innombrables sujets sont proposés par les plus prestigieuses universités du monde. Compléter un cours en ligne d’une cinquantaine d’heures n’est pas une mince affaire. Il convient de bien évaluer en amont vos besoins et votre motivation. Mais rien de vaut de briller devant ses collègues ou amis ! Udemy, les Puces de la formation en ligne Voyez Udemy comme le marché aux puces de la formation en ligne. Depuis cette plateforme, vous allez pouvoir vraiment tout apprendre. Cours d’élocution orale ou spiritualisme orientale, il y en a pour tous les goûts et tous les besoins. Khan academy, retour sur les bancs de l’école La Khan Academy s’est imposée en quelques années comme le leader de l’enseignement scolaire en ligne. Les cours consistent en de courtes vidéos explicatives puis des exercices à accomplir. Si la Khan Academy est orientée pour un public jeune, le curriculum pousse jusqu’au niveau universitaire. C’est donc une excellente formation en ligne pour apprendre ou réapprendre les bases d’une matière. La formation en ligne leader en France https://openclassrooms.com/fr/ Reconnu par l’Etat, Openclassrooms propose de très nombreux cours orientés surtout métiers du web. Les formations proposées constituent un levier pour faire évoluer sa carrière professionnelle. En effet, Openclassrooms propose des formations en ligne diplomantes de la Licence au Master. Le principe est le suivant : vous suivez les cours en ligne sur Openclassrooms et vous effectuez une alternance. Vous êtes donc rémunéré et votre formation en ligne aboutit sur un diplôme reconnu dans toute l’Union européenne. Il est donc possible d’acquérir rapidement et à moindre coût des compétences pour les métiers qui recrutent aujourd’hui. Une formation en ligne pour apprendre une seule chose : le code https://www.codecademy.com/ A en croire le classement Forbes des plus grandes richesses de la planète, il vaut mieux savoir coder pour devenir milliardaire. Quand bien même votre but n’est pas d’être l’homme le plus riche de Babylone, apprendre à coder ne sera jamais néfaste. Code academy est LA formation en ligne du code informatique. Plus de 40 millions d’utilisateurs et de nombreuses start-ups créés par les alumnis de la Codeacademy illustre son efficacité. Microsoft Office à porte de tous https://www.microsoft.com/en-us/education/products/office Microsoft Office domine tellement son marché qu’il peut s’avérer utile d’en maîtriser les fondements. La formation en ligne propose sur le site de Microsoft est basique, simple mais efficace (et gratuite). Rares sont les métiers où Word et Excel n’ont aucune utilité. À vous d’investir quelques heures de votre vie pour suivre cette formation en ligne afin de pavoiser devant vos collègues de bureau. La newsletter culture G https://artips.fr/ Internet peut aussi vous enrichir intellectuellement. La preuve avec Artips. Gratuitement, recevez anecdotes et faits historiques pour vous distinguer en société. Peinture, théâtre, musique, littérature sont au cœur de ce projet. Grâce à Artips, la culture est accessible même depuis votre boite mail.
Allier formation courte et Compte personnel de formation
Allier formation courte et Compte personnel de formation
Temps et Travail
Le Compte personnel de formation permet à chaque salarié de bénéficier d’un financement afin d’accomplir une formation qualifiante. Les formations comprennent un diplôme, un titre professionnel, une formation certifiante voire même le permis de conduire. C’est un mécanisme utile pour faire évoluer sa carrière ou se réorienter. Suivre une formation courte mais intensive dans un domaine porteur peut donc être grandement facilité par le Compte personnel de formation. Prendre un peu de temps pour apprendre l’informatique, le marketing ou l’anglais est un luxe désormais accessible à tout salarié et personne en recherche d’emploi. Comment marche le Compte personnel de formation ? Imaginez un capital qui grossit à mesure que vous travaillez. A raison de 500 EUR par année de travail pour un salarié dans la limite d’un plafond de 5000 EUR, ce capital est débloqué pour accomplir une formation qualifiante. Ce dispositif existe depuis seulement 2015 et est géré par la Caisse des dépôts et consignations. Il doit ainsi promouvoir la formation continue en France. Pour utiliser ce compte, il faut toutefois suivre une formation éligible à son financement. Elle doit être qualifiante ou certifiante et répondre aux besoins du marché de l’emploi en France. Il existe plusieurs listes de formation mais le plus simple étant de rechercher une formation via le moteur de recherche du site officiel du Compte personnel de formation. Choisir un formation courte à haute valeur ajoutée Afin de tirer un bénéfice maximum de votre formation courte, mieux vaut la choisir avec attention. Le domaine doit donc être porteur et vous ouvrir de nouveaux horizons. Dans le doute, commencez par accomplir un cours introductif au sujet en ligne. De très nombreuses plateformes existent déjà pour vous faire découvrir un sujet ou un secteur qui vous intéresse. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter cet article : https://www.lemonde-apres.com/fr/blog/formation-comment-se-former-en-solo. Pour les plus motivés, il existe de nombreuses formations aux métiers du web mais une seule retiendra votre attention dans cet article. C’est un formation courte proposée par Le Wagon. Le Wagon est la référence pour sortir après 9 semaines d’intense efforts avec une certification de « Concepteur - développeur d’applications web » et souvent même un job grassement payé. Mais que vous soyez salarié dans une start-up ou salarié porté en freelance, Le Wagon offre une formation complète et particulièrement importante à l’heure actuelle. En effet, il n’existe presque aucune boîte qui aujourd’hui peut se passer d’un développeur web. La preuve par TF1 : Pour conclure, laissez-vous convaincre par les statistiques : 99% des alumni trouvent un CDI dans les 2 ou 3 mois suivant la formation. Le Wagon propose une formation courte mais diplômante d’un niveau II équivalent à Bac+3/Bac+4. Les salaires oscillent entre 36 et 40k à la sortie des 9 semaines. En résumé, qui dit formation courte dit Le Wagon, n’hésitez plus, inscrivez-vous !
Le management agile : lâchez du lest !
Le management agile : lâchez du lest !
Temps et Travail
Le management agile : lâchez du lest ! Le management agile est une notion à la mode. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur ce management de la confiance ! Le management agile : c’est quoi ? Publié en 2001, le Manifeste Agile proposait un certains nombres de principes que devaient avoir les méthodes de travail pour être qualifiées “d’agiles”. L’objectif de cette agilité est de devenir plus réactif au changement, d’en être acteur et non plus victime. Les principes sont assez simples : travailler dans des temps courts, inclure le consommateur ou l’utilisateur final dans le développement projet, et se concentrer sur “l’humain”. Très liées au monde des nouvelles technologies, ces méthodes de travail agiles s’appliquent parfaitement à des contextes liés à internet ou aux applications. De par leur forme et leur mode de fonctionnement, les start-ups sont souvent très agiles. Mais il n’y a pas que les start-ups : en effet, de plus en plus d’organisations cherchent à se rendre “agiles” : de l’automobile à la banque. L’agilité permet d’anticiper les changements, et en cas d’imprévu les chocs sont absorbés plus facilement. C’est un enjeu pour la compétivité externe, mais également pour l’attractivité interne ! Puisqu’après les méthodes de travail agile, c’est le management agile qui se développe. Management humain, management horizontale … le management agile repose sur des principes simples qu’il est possible d’appliquer même en dehors des méthodes de travail agiles. L’agile est au coeur de nombreuses formations proposées pour les grandes entreprises, par exemple par HEC Executive Education. Les principes du management agile Comme pour les méthodes de travail, le management agile garde en tête l’utilisateur ou le consommateur final. Pour ça, chaque équipe est invitée à réfléchir à cette démarche client. Chaque collaborateur est responsabilisé, les managers cherchant à laisser plus d’autonomie au sein des équipes. Les enjeux sont plus partagés, et la vision globale est partagée avec tous les salariés, ce qui permet de concrétiser les projets et surtout de favoriser l’engagement de chacun. Pour en savoir plus : https://academy.visiplus.com/blog/strategie-projets-web/methodes-agiles-les-12-principes-du-management-agile-2017-07-13. Les enjeux Dans le management agile, le plus gros challenge est souvent la formation des managers, qui ont parfois du mal à perdre leurs réflexes. Il faut à tout prix les accompagner dans ce processus, puisque le management agile va parfois à contre courant de ce que pratiquent habituellement les managers. La volonté de donner un sens au travail est un enjeu fondamental pour le management agile. Il s’agit de trouver comment motiver les collaborateurs, en les faisant se sentir concernés. Cela nécessite de raisonner sur le long terme, pas seulement sur le court terme. Ce qui peut en effet apparaître sur le moment comme une perte de temps ou de productivité, se relève sur le long terme un vecteur d’engagement de la part des collaborateurs, et donc une source de productivité ! Le management agile n’est pas non plus sans danger. Il est important qu’il soit mis en place de manière homogène au sein des équipes, même si certains ont sans doute plus de facilité que d’autres à abandonner les vieux réflexes. Il faut adapter les formations au maximum, pour se concentrer sur les besoins spécifiques des managers. Cependant, il faut toujours veiller à ce que tous les collaborateurs gardent une définition commune de l’agile - pour que chacun sache exactement ce qu’implique ce nouveau mode de management. Car manager agile ne veut pas dire laisser faire tout et n’importe quoi … Voir aussi : https://www.lemonde-apres.com/fr/blog/comment-faire-pour-etre-un-bon-leader https://www.lemonde-apres.com/fr/blog/le-manager-de-transition-sur-sa-lancee-dans-les-services-financiers https://www.lemonde-apres.com/fr/blog/quest-ce-quune-entreprise-liberee
Combien de temps pour apprendre une langue en moyenne?
Combien de temps pour apprendre une langue en moyenne?
Temps et Travail
Parler plusieurs langues est un atout pour sa vie professionnelle, mais encore faut-il savoir de combien de temps pour apprendre une langue seront nécessaires… Pour savoir combien de temps pour apprendre une langue, il faut avoir en tête que ce temps peut varier selon les individus mais pas seulement. Et oui, même si vous êtes généralement très doué, si vous y passez des heures mais qu’elles sont mal employées vous ne progresserez pas très vite ! The linguist a calculé pour vous des exemples de volume horaire pour apprendre une langue : https://blog.thelinguist.com/apprendre-une-langue. Combien de temps pour apprendre une langue : il faut avant tout bien employer son temps ! Rien ne sert de donner un volume horaire pour connaître combien de temps pour apprendre une langue, il faut avant tout penser que n’est comptabilisé que le temps qui est bien employé. Qu’est-ce que du temps bien employé ? Et bien avant tout du temps bien ciblé les points à travailler, et ne pas passer des heures sur les yeux rivés sur un livre de grammaire … Ce qui est le plus important pour savoir combien de temps pour apprendre une langue environ, c’est de savoir quelle est votre méthode d’apprentissage. Avez-vous besoin de beaucoup de temps à écouter la langue pour faire votre oreille ? Où vous préférez étudier de manière plus théorique avant de vous lancer à l’oral ? Identifiez ce qui vous fait progresser le plus vite, c’est à dire la manière de travailler qui vous fait travailler les différentes compétences nécessaires. Par exemple, si vous avez une bonne mémoire visuelle, apprenez à travailler à l’écrit avec la phonétique pour faire avancer votre expression orale pendant que vous enrichissez votre vocabulaire ! Et si vous préférez travailler l’oral, faîtes vous aider par un professeur ou un natif de la langue pour qu’il corrige votre prononciation et écrivez le nouveau vocabulaire pour vous en souvenir. Combien de temps pour apprendre une langue dépend aussi de la manière dont vous rentabilisez chaque heure passée à étudier. Pour progresser efficacement, après une séance de travail faîtes une liste de ce que vous avez appris. Commencez la séance suivante par vérifier que vous maîtrisez la liste de la séance précédente, cela vous permettra d’avancer progressivement en vous appuyant sur des bases solides. Combien de temps pour apprendre une langue : tout dépend de la langue ! C’est important d’avoir en tête que le temps que vous mettrez à apprendre une langue dépend de la langue elle même, mais également des langues que vous parlez déjà. Préparez-vous, la première langue étrangère est toujours la plus dure à maîtriser ! L’anglais s’apprend assez vite, parce qu’il est très facile d’y être confronté, et même si vous ne l’avez jamais étudié vous connaissez déjà forcément un minimum de vocabulaire. Les langues latines proches du français, l’espagnol, l’italien et le portugais sont généralement considérées comme des langues rapides à apprendre. Le vocabulaire est en effet très proche du français, donc il est plus facile de deviner le sens de mots dans un texte. L’autre avantage, c’est que lorsque vous connaissez une de ces trois langues, les autres s'apprennent encore plus vites ! Pour les langues avec un autre alphabet, comme le chinois, le japonais ou l’arabe, prévoyez de longues heures … en effet vous portez de zéro pour la grammaire et le vocabulaire ! Cela peut être frustrant car après de longues heures passées à étudier vous n’avez pas l’impression d’avoir avancé. Et pourtant si ! Rassurez-vous, à partir d’un certain niveau minimum dans la langue, le gain gagné après chaque heure de travail augmente ! La régularité permet de réduire combien de temps il faut pour apprendre une langue Comme pour tout apprentissage, la régularité est la clé. Il est important de travailler régulièrement la langue étrangère que vous voulez apprendre ! Rien ne sert de faire des après-midi entiers d’étude si ensuite vous ne pratiquez pas pendant plusieurs mois… Pour se motiver, penser à partir en vacances dans un pays qui parle la langue que vous étudiez, pour voir les progrès que vous avez fait et améliorer votre expression et compréhension orale. Trop loin, trop cher ? Pourquoi ne chercheriez-vous pas un tandem de langue prêt de vous ? Il existe aussi des applications qui permettent de travailler les langues de manière plus détendue : https://start.lesechos.fr/expatriation/partir-etranger/j-ai-teste-pour-vous-3-applis-pour-apprendre-une-langue-etrangere-8352.php. Retrouvez tous nos conseils pour progresser en langues : https://www.lemonde-apres.com/fr/blog/peut-apprendre-une-langue-seul https://www.lemonde-apres.com/fr/blog/exercice-anglais-5-minutes-par-jour https://www.lemonde-apres.com/fr/blog/quelle-langue-apprendre-autre-que-langlais
Exercice anglais : 5 minutes par jour
Exercice anglais : 5 minutes par jour
Temps et Travail
Exercice anglais : 5 minutes par jour. L’anglais est aujourd’hui si important qu’il serait dommage de ne pas y consacrer au moins 5 minutes par jour à son apprentissage. Cependant, il est plus facile de le dire que de le faire. Joignant la théorie à la pratique, cet article propose donc un programme d’apprentissage hebdomadaire. Un exercice d’anglais par jour, ni plus ni moins. Ainsi, vous ne pourrez avancer le manque de temps pour ne pas progresser dans la langue de Shakespeare. Lundi, la grammaire Autant rentrer dans le dur lorsque vous êtes encore frais et reposé du week-end. La grammaire anglais peut s’apprendre gratuitement sur internet le site du British Council ou sur le site anglaisfacile.com. Il existe heureusement des versions plus ludiques comme celle de Babbel. Pour les niveaux avancés, LA référence reste English Grammar in Use. Vous pouvez donc faire un exercice d’anglais le lundi avant ou après de vous brosser les dents. Il est en effet plus efficace d’installer une nouvelle habitude lorsque vous la réunissez avec une habitude déjà bien établie. Mardi, le vocabulaire Le plus simple pour apprendre le vocabulaire est encore de lire et noter les mots inconnus. Vous pouvez donc lire chaque mardi un article de presse en anglais et noter sur un carnet ou une feuille le mot inconnu et sa traduction. Il ne reste qu’à réviser le carnet ou la feuille à intervalles réguliers au cours de la journée voire de la semaine. Vous pouvez également télécharger une application mobile comme celle de Babbel ou Cambridge Advanced Learner’s Dictionnary. Le support change mais pas le principe. A vous de réviser régulièrement ! Mercredi, la rédaction L’anglais comporte de nombreuses règles et exceptions à l’écrit. C’est en forgeant qu’on devient forgeron. Il n’existe aucune miracle qui fera de vous un très bon rédacteur sans prendre l’habitude de rédiger et corriger vos textes. Le forum de Babbel propose d’organiser des tandems où vous pourrez faire corriger un court texte en échange de corriger un texte en français. Prenez la peine de rédiger une lettre de motivation, un mail ou une lettre de voeux en anglais. C’est l’exercice d’anglais par excellence. Celui qui sait écrire est également apte à tenir une conversation. Jeudi, la prononciation Tandis que nous nous rapprochons de la fin de semaine, il nous faut maintenant travailler sur ce satané accent franchouillard dont vous ne pouvez vous défaire. Un exercice d’anglais absolument essentiel (surtout) pour les français est de s’entraîner à la prononciation. Pour cela, il existe la chaîne YouTube The Accent’s Way de Haddar qui est sans doute la référence. Haddar explique de manière simple et dynamique comment améliorer la prononciation d’un mot avec l’avantage que l’anglais ne soit pas sa langue maternelle. Un(e) anglais(e) natif pourra en effet tout au plus attirer votre attention sur vos erreurs et servir de modèle mais il ne pourra jamais apporter les explications dont vous avez besoin. Vendredi, l’écoute Dernier exercice d’anglais de la semaine est celui que vous aimerez sans doute le plus. Il s’agit simplement d’écouter attentivement de l’anglais. Dans ce but, un simple film avec les sous-titres originaux, une vidéo TED ou un podcast est parfait. Le vendredi, vous êtes encouragé à visionner une série ou un film en anglais ! Exercice anglais : 5 minutes par jour - Le week-end : bonus Avez-vous eu l’espoir de ne pas travailler votre anglais durant le week-end ? I am sorry for you! No pain, no gain! Le week-end sera en revanche un exercice d’anglais libre. Vous avez le choix de faire l’un des exercices ci-dessus ou d’inventer votre propre exercice. Vous pouvez par exemple emprunter un livre en anglais à votre bibliothèque ou prendre un verre avec votre tandem. Le week-end, faites-vous plaisir mais en anglais ! Cet article vous donnera d’autres idées pour occuper vos week-ends https://www.lemonde-apres.com/fr/blog/comment-apprendre-une-langue-rapidement. Have fun!

1-12 of 30 résultats

123