Logo OpenWork

Nos clients témoignent

Excellent

114 avis 4.8 sur 5 basé sur

Travailler en entreprise responsable : rêve ou réalité ?

9/15/2019

0 commentaire(s)

“Les mutations économiques et sociales créent une responsabilité nouvelle pour l'entreprise, plus que jamais au cœur de la société” - Gérard Hirigoyen

Mutations économiques et sociales : le nouveau rôle de l’entreprise

La dernière tribune dans le journal du Monde, de Gérard Hirigoyen, professeur des universités à Bordeaux-IV, s’attaque à l’épineux sujet de l'entreprise socialement responsable, ou entreprise citoyenne. Cette tribune prend le contre-pied d’une affirmation de l’entreprise dans une perspective purement capitaliste, comme le montrait la déclaration du prix Nobel d'économie Milton Friedman en 1970 : "L'unique responsabilité sociale de l'entreprise est d'accroître ses profits."

En effet, avec les mutations économiques et la crise écologique actuelle, l’entreprise ne peut plus chercher à uniquement accroître ses profits. Ces changements passent par des mutations en son sein même, en partant du rôle du manager, jusqu’à de nouveaux modèles d’exercices du pouvoir.

De plus, avec la loi Pacte (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises) on parle même de “mission” pour l’entreprise : les entreprises deviennent des entreprises à mission. Votée le 5 octobre dernier par l’Assemblée, la loi Pacte provoque un bouleversement dans la manière dont on perçoit l’entreprise : celle-ci n’est plus “n’est plus réductible à un pur agent économique”. La loi Pacte a pour but de moderniser le modèle d'entreprise français pour le mettre en cohérence avec les réalités de notre XXIème siècle. Dans cette perspective, l'article 61 prévoit la possibilité de création d’un nouveau statut juridique dénommée « société à mission".
Ainsi récemment, la MAIF donne l’exemple et est devenue entreprise à mission, en inscrivant son plan stratégique dans des objectifs pour la société chiffrés pour les années 2019-2022.

De nouveaux idéaux pour la nouvelle génération arrivante sur le marché du travail

Et de fait, les nouveaux arrivants sur le marché du travail prennent ces mutations pour acquises : le nouveau rôle de l’entreprise doit être de l’ordre de la responsabilité sociale. Comme le souligne cet article de Welcome to the Jungle, certains ne se retrouvent plus dans les valeurs de leur entreprise. L’article recense des témoignages de plus en plus répandus, comme par exemple celui de Lena :
« Aujourd’hui, l’urgence environnementale est omniprésente. Je suis corse et dans mon village natal, la moitié des plantes du maquis a disparu en 15 ans. Les trois quart des espèces de poissons de la Méditerranée aussi. Mon entreprise m’a beaucoup appris mais elle ne nourrissait plus mes valeurs sociales et environnementales. J’ai démissionné pour travailler dans une structure aux valeurs plus “vertes”. » Lena, chargée de projet digital.

Dès lors comment s’engager dans l’entreprise ? Certaines initiatives en parallèle permettent d’engager le changement pour changer les choses de l’intérieur.

Quelques initiatives pour repenser l’entreprise

Pour les jeunes, l’implication des entreprises dans lesquelles ils travaillent est cruciale. Si vous aussi, ces questions vous importent, des structures permettent de s’interroger sur cette responsabilité et d’initier au minimum des réflexions, au mieux des bouleversements dans votre carrière :

- L’institut des futurs souhaitables milite pour la propagation de discours positifs sur le futur. Grâce aux lab sessions, l'institut mobilise des experts tels que des sociologues, biomiméticien, data journalist, pour réfléchir sur demain en s’adressant aux professionnels qui cherchent du sens dans leur job actuel.
- Tomorrow expeditions mise sur les expériences immersives pour ne pas remplacer, mais accélérer les réflexions des départements R&D et innovations des grandes entreprises.
- Le think Tank Thinkers&doers un réseau de professionnels engagés pour repenser la forme du Think Tank et passer du dire au faire.

L’entreprise responsable est un statut qui deviendra une norme dans les années à venir. S’en saisir, c’est aussi embrasser les nouveaux métiers qui apparaîtront dans tous les secteurs pour coller au mieux aux problématiques de la société. Pour des exemples d’entreprise en transition ou testant de nouveaux modèles, vous pouvez aussi lire cet article sur le sujet de l’entreprise libérée.

Que pensez vous de cet article ?