Logo OpenWork
'

Travailler en freelance : Comment bien gérer son temps ?

Temps et Travail

3/16/2016

2 commentaire(s)

Travailler en freelance et savoir gérer son temps est la clé pour ne pas se laisser dépasser et garder une vie bien rythmée. Diane Ballonad Rolland, coach et consultante en gestion de temps et auteure de J’arrête de procrastiner (Eyrolles), nous donne quelques astuces.

Travailler en freelance et bien gérer son temps

Se fixer un cadre

« Souvent, les personnes qui travaillent depuis chez elles ont tendance à reproduire le même rythme que lorsqu’elles étaient salariées. Ou alors elles s’enlisent dans une absence de cadre : pas d’horaires, des temps de travail fluctuants… », constate Diane Ballonad Rolland. « Je les invite donc à définir d’abord un cadre de travail et des règles, » poursuit-elle.

Pour cela, posez-vous les questions suivantes :

  • Qu’est ce que je suis prêt à accepter ?
  • Quelles sont mes limites ? (accepter des appels le week-end, travailler le soir, pendant les vacances…)
  • De quelle façon avez-vous envie de travailler ?
  • Avec qui, voulez-vous travailler ?

 

L’idée est d’être au clair avec vous-même sur ce que vous êtes prêt à accepter ou pas, de le définir et de ne pas hésiter à en faire part à vos clients : « sachez que je ne suis pas joignable le week-end ». Contrairement à ce que vous pourriez penser, ce genre de cadre vous positionne en tant que professionnel face à vos clients. « Cette attitude peut plaire car elle rassure », poursuit la coach. Osez donc poser le cadre de votre travail.

 

Préserver son énergie

« Quand on est indépendant, beaucoup de choses reposent sur soi. Il est donc indispensable de prendre soin de soi pour pouvoir préserver son énergie, et tenir dans la durée… » explique Diane.  Le fait de gérer son énergie et d’essayer de se préserver va servir vos clients car vous serez plus reposé. Si vous êtes plus en forme, vous serez plus créatif, plus productif, plus rapide ! « Pour être performant, il ne faut pas hésiter à couper, » rappelle la coach. On ne peut pas être productif toute la journée. Le cerveau a besoin de s’oxygéner toutes les 90 minutes. Si vous ne faites pas de pause, vous prendrez plus de temps pour traiter un dossier, cela vous demandera plus d’énergie et vous fatiguera davantage également. Mais faire une pause ne veut pas nécessairement dire s’arrêter pendant 30 minutes. « Deux à cinq minutes suffisent ! » s’exclame Diane. « Je vous propose l’exercice suivant : mettez un minuteur sur 2 minutes, fermez les yeux et attendez la fin de ce laps de temps. Vous allez voir comme cela va vous paraître long… » Ce petit exercice peut suffire à vous aérer l’esprit. Et si 2 minutes suffisent, s’octroyer 5 minutes, c’est énorme ! ;)

 

Ranger, classer, trier

Il est important d’avoir un bureau rangé, tant réel que virtuel même si cela reste variable d’une personne à l’autre. « Certains se débrouillent très bien avec un bordel organisé », s’amuse Diane. « Néanmoins, je conseille à chacun de prendre 5 minutes après sa journée de travail pour ranger son bureau et classer les dossiers traités la journée. Cela permet d’arriver le lendemain matin sur un espace de travail dégagé avec un esprit clarifié, » poursuit-elle. Cette petite technique vous permet aussi d’éviter d’entasser des dossiers sur votre bureau et de vous retrouver 6 mois plus tard à prendre une demi-journée pour tout ranger…

« Pensez aussi à classer vos dossiers, à les organiser ! Vous gagnez un temps précieux lorsque vous trouvez en un clic le bon fichier », rappelle Diane.

 

Faire des to-do list ET hiérarchiser

Faire des to-do list vous permet d’alléger votre charge mentale et la mémoire de travail. Le cerveau fait en effet des efforts pour se souvenir de tout ce que vous avez à faire, même au niveau de l’inconscient. Il est donc bon de libérer de l’espace pour réfléchir à autre chose et de coucher vos tâches sur papier. « Néanmoins, la to-do list seule ne suffit pas. Il y a une deuxième étape à ne pas négliger : la hiérarchisation. Si vous ne le faites pas, votre liste n’est d’aucune utilité » prévient Diane. Après avoir établi votre to-do, priorisez l’ordre, sur la semaine, le jour, voire même les heures !

Gardez bien en tête que vous ne pouvez pas non plus tout faire en un temps donné. Vous allez diluer votre énergie. Par conséquent, focalisez-vous sur un objectif. Si vous avez de nombreuses envies, Diane propose une astuce : créer une liste de projets en attente. Grâce à elle, vous ne craindrez pas d’oublier vos bonnes idées, vos nouveaux projets, vos envies. Ils ne passeront pas à la trappe mais vous devrez juste attendre un peu avant de les réaliser. Et grâce à cette technique, vous serez travailler en freelance de manière efficace sur votre tâche du jour et de façon serein sur les projets à venir.

Que pensez vous de cet article ?