Logo OpenWork (production deploy – branch:master)

Nos clients témoignent

Excellent

Trustpilot Stars134 avis 4.9 sur 5 basé surTrustpilot Logo

Travailler à Hong Kong

2/20/2017

0 commentaire(s)

Rochna Zaki

Hong Kong est incontestablement l’une des villes les plus dynamiques de la planète en ce qui concerne le business et les affaires. J’ai la chance d’y passer du temps en stage et cet article se base essentiellement sur mon expérience personnelle et sur des témoignages que j’ai pu recueillir autour de moi.

Pour les experts du Feng Shui, et ils sont nombreux à Hong Kong, l’ancienne colonie anglaise jouit de conditions géographiques exceptionnelles qui seraient à l’origine de sa richesse, notamment car elle est ouverte sur la mer et protégée par une montagne. Il est d’ailleurs intéressant de constater que les principes du Feng Shui, sensé porter chance et garantir la prospérité, ont été appliqués au business hongkongais : la tour HSBC, l’un des principaux buildings de la ville, a été entièrement conçue selon ces préceptes. Toujours est-il que tout ici semble dédié aux affaires et à la consommation : les transports sont rapides et fiables, les supermarchés du luxe sont omniprésents, l’Etat providence est un concept totalement inexistant…

Au sein de l’entreprise, ce sont pourtant des logiques différentes de celles à l’œuvre en Occident. Le premier constat est l’incroyable diversité des collaborateurs. Quels que soient la taille et le secteur de l’entreprise, on trouve en plus des hongkongais, des européens, des américains et d’autres asiatiques… De cette hétérogénéité de parcours et de cultures découle bien souvent des collaborations enrichissantes et productives, notamment dans les structures les plus modernes, au management « flat » et à l’esprit start-up.

Ces dernières sont pléthores à Hong Kong. Les faibles risques encourus, le faible coût de la main d’œuvre, le dynamisme du marché ou encore la densité d’investisseurs sont autant d’incitations pour les entrepreneurs à se lancer. Ainsi, de nombreuses structures ont vu le jour ces dernières années pour soutenir les start-up dans leur développement, que ce soient des incubateurs (WHub), des espaces de coworking, des initiatives gouvernementales (InvestHK) ou encore des festivals (Startmeup). Ainsi, selon le classement Compass 2015, HK serait le 5ème écosystème start-up du monde à bénéficier d’une croissance aussi rapide.

Pour les entreprises historiques en revanche, la logique est différente. Après avoir été l’eldorado du luxe, le dynamisme de Hong Kong ralentit, touché par la crise chinoise et asiatique. En terme d’organisation, le poids de la hiérarchie est plus important chez les salariés hongkongais et chinois et la prise d’initiative n’est pas du tout un comportement naturel ou encouragé, si bien que les lourds vaisseaux chinois peinent parfois à s’adapter au nouvel environnement économique de la ville.

Ainsi, travailler à Hong Kong est une expérience stimulante, qui valorise l’ouverture d’esprit et la tolérance, mais aussi la modernité, la flexibilité et l’innovation, notamment pour les plus petits organismes qui cherchent à conquérir l’Asie !

 

 

Que pensez vous de cet article ?