Logo OpenWork

Nos clients témoignent

Excellent

114 avis 4.8 sur 5 basé sur

Travailleur indépendant : comment se lancer ?

8/31/2021

0 commentaire(s)

Travailleur indépendant : comment se lancer ? C'est là une question parfois difficile, que d'aucuns redoutent au plus haut point. Pourtant, il semblerait que de nos jours, l'indépendance soit recherchée. Etre travailleur indépendant serait l'attente principale de tout jeune sur le marché du travail. L'indépendance, c'est la liberté, c'est l'absence de brides, l'absence d'horaires contraignants. C'est aussi la prise de risques.

Être travailleur indépendant : la tendance actuelle

Le travailleur indépendant est une espèce de saison. Si on regarde le baromètre Deloitte de 2017, un jeune sur deux entend souhaiter monter sa boîte. Comment faire ?

Jongler entre réalisme et prise de risque

La prise de risque est le quotidien de tout travailleur indépendant. Le risque doit être limité de plusieurs manières : tout d'abord, il s'agit de définir sa responsabilité. Il y a des statuts juridiques qui protègent le patrimoine personnel, et qui limitent la responsabilité au montant des apports : les SARL, les EURL, les SAS, les SASU et les EIRL. Enfin, d'autres qui sont plus risqués, parce qu'ils impliquent le patrimoine personnel. Ce sont les entreprises individuelles et les SNC. En entreprise individuelle, la déclaration d'insaisissabilité permet de protéger tous les biens fonciers personnels non affectés à l'activité professionnelle.

Le choix du statut permet donc de limiter les risques. Par ailleurs, quand un travailleur indépendant souhaite des financements pour créer une entreprise, il sollicite la plupart du temps un financement bancaire. Pour l’octroyer, la banque impose généralement au travailleur indépendant de fournir des garanties ou sa caution personnelle. Cela augmente donc significativement les risques pris. Des organismes de soutien à la création d’entreprise proposent des dispositifs pour aider les indépendants à accorder des garanties.

Par exemple, l’organisme BPI France propose des prêts sans garantie ainsi qu’une garantie création pour les prêts des créateurs d’entreprises. Malgré cela, être travailleur indépendant implique nécessairement l'acceptation d'un risque. Mais ce risque peut parfois payer. Nous montrons dans cet article l'exemple d'entreprises qui ont réussi à se créer.

Ce que le portage salarial peut apporter à un travailleur indépendant

Travailleur indépendant : le portage salarial est là pour vous ! Il vous permet de cumuler l'indépendance avec une certaine sécurité. Les avantages du portage salarial sont résumés ici. Nous proposons chez OpenWork un accompagnement de qualité, au service de l'ensemble de vos projets en tant que travailleur indépendant devenant salarié porté.

Nos équipes sont prêtes à vous accueillir, pour vous permettre d'accomplir vos projets en toute sécurité, avec la flexibilité qui est propre à l'indépendance, et la sécurité qui est propre au salariat.

Que pensez vous de cet article ?