Logo OpenWork

Nos clients témoignent

Excellent

114 avis 4.8 sur 5 basé sur

Trouver un café pour travailler

4/25/2018

0 commentaire(s)

Jean-Hugues Zenoni

Le secret des cafés Pour travailler

Pourquoi le fait de pouvoir choisir librement son espace de travail nous conduit souvent vers les cafés ?

C’est en effet paradoxal, puisque le bruit ambiant est condamné par 60% des travailleurs comme étant une des causes principales de leur manque de concentration.

LA CONCENTRATION, UN NOUVEAU PRIVILEGE

Vous entendez du bruit. Votre smartphone est allumé. Vous êtes en pleine séance de multitasking, 20 onglets ouverts. On vous interrompt toutes les cinq minutes. Votre espace de travail est couvert de post-its. Les e-mails sont incessants et, récemment, vous vous êtes demandé si l’apparition de chats d’entreprise, comme Slack, ne vont pas vous rendre la tâche d’être concentré une heure sur quelque chose encore plus difficile. Sans parler des réseaux sociaux.

Notre QI baisserait de 5 à 15 points sous l’influence de la distraction. La performance, quant à elle, est susceptible de diminuer de moitié lorsque notre environnement n’est pas adapté à notre méthode de travail, ou que l’on est forcé de se concentrer sur deux choses à la fois (Janssen & Gould, 2015).

Dans ce contexte, on nous conseille souvent de prendre sur soi : il faut s’empêcher à tout prix de « casser » son rythme. Mais est-il réellement utile de se dire : « non, je ne quitterai pas les yeux de cette page avant d’avoir terminé », lorsque le simple fait de répéter ce mantra est néfaste à notre concentration ?

LE SECRET DES CAFES pour travailler

Le bruit n’est pas en soi un obstacle à la créativité. Il existe plus de 150 playlists Spotify contenant le terme « work », sans compter d’autres techniques infaillibles. La playlist Youtube proposant 1h30 de musique classique, par exemple ; car, si quelqu’un peut nous sauver des notifications et des e-mails, c’est Mozart.

On retrouve la même idée dans l’environnement du café pour travailler. Le niveau idéal de bruit de fond pour développer sa créativité serait de 70 décibels. C’est à peu près autant que le bruit d’une douche, d’une musique dans ses écouteurs, ou… des conversations dans un café. 

Le café pour travailler est aussi, tout comme le bureau, un endroit où l’on est constamment entouré. Cependant, dans le cas du café, il s’agit surtout de parfaits inconnus. D’où la possibilité pour notre cerveau de les ignorer totalement.

Il y a une différence de taille entre travailler dans un environnement où l’on entend parler, et un environnement où quelqu’un est peut-être en train de nous parler. Les cafés sont un environnement privilégié pour « être dans sa bulle », pour pouvoir être concentré sur soi au milieu des autres.

Consultez aussi : La pause-café et son influence au travail et Travail à distance, coworking et bureau du futur : où travaillerons-nous en 2047 ?

Que pensez vous de cet article ?