Logo OpenWork

Un appel d’offres en portage salarial ? Mais pourquoi faire ?

Futur et Travail-Portage Salarial

2/3/2021

0 commentaire(s)

Un appel d’offres en portage salarial ? Mais pourquoi faire ?

« Je suis responsable des prestations des indépendants dans mon entreprise et cela fait quelques années que je me pose la question de l’intérêt de faire une consultation pour sélectionner les meilleures entreprises de portage salarial. La période d’incertitude et d’accélération du virage numérique à laquelle nous faisons face me renforce dans cette réflexion. »

Cette réflexion d’un acheteur est légitime : soit il gère ‘au coup par coup’ le nombre d 'intervenants extérieur, soit il rationalise la situation existante en faisant appel à des sociétés qui peuvent efficacement l’accompagner.

👉 Si le volume d’activité est suffisamment important, il peut même rédiger le cahier des charges d’un appel d’offres.

Pour rappel et avant de continuer, voici ce que fait une société de portage :

  • Elle facture l’entreprise cliente, à chaque fin de mois, fidèle aux termes négociés pour mener à bien la mission
  • Elle salarie le consultant et lui délivre une fiche de paye
  • Elle procède à toutes règles de conformité et notamment le règlement des charges sociales

Ce que ne fait pas une société de portage

  • Elle ne fait pas de sourcing (c’est interdit par la loi), c’est l’entreprise cliente qui trouve le bon consultant
  • Elle encadre la relation entre l’entreprise cliente et le consultant mais elle n’est pas responsable de la performance – dans son métier - du candidat. C’est l’entreprise cliente qui valide, au départ de la mission, la qualité du consultant.

Alors, comment s’y retrouver dans les multiples offres du marché ? Comment choisir sa société de portage ? 

  1. S’assurer du bon respect des contraintes légales et de la santé financière de la société de portage
  2. La capacité à fournir des supports numériques de qualité afin de gagner du temps tout au long de la relation avec le consultant. L’avancée digitale de la société de portage permet au candidat et à l’entreprise de gagner un temps précieux. Par exemple une application mobile qui permet au porté de déclarer ses frais ou une application pour l’entreprise cliente qui lui permet de savoir en temps réel combien de consultants il a dans son entreprise et l’avancée des factures.
  3. La capacité à fournir des fiches de paye ‘pro forma’ – avant de démarrer la mission - afin de valider le bon respect des taux pratiqué et de ne pas avoir de surprise.
  4. Afin de donner un choix au consultant, l’entreprise cliente doit pouvoir conseiller au moins deux entreprises de portage salarial. C’est le consultant qui, en fonction de ses propres critères, qui doit pouvoir choisir son entreprise de portage salarial.

Avec ou sans appel d’offres ?

Un appel d’offres en portage salarial convient à des grands  groupes qui ont les moyens – temps, homme, organisation – de mener cette opération. Elle est justifiée quand le volume d’activité annuel est suffisamment important. Elle leur permet de s’assurer que la société de portage salarial pourra répondre à leurs critères.

Par contre, pour des entreprises de taille intermédiaire, c’est davantage le salarié porté et sa propre expérience qui l’orientera vers l’entreprise de portage salarial de son choix.

 

Jean-Hugues Zenoni – Co fondateur et Psdt de OpenWork – Le Monde Après

 

Que pensez vous de cet article ?