Logo OpenWork
'

Vie professionnelle : la vieillesse n'est pas une fatalité

Futur et Travail

5/18/2020

0 commentaire(s)

Vieillesse et vie professionnelle : est-ce vraiment incompatible ? Le point sur le cumul emploi-retraite

De plus en plus de travailleurs terminent leur carrière et partent à la retraite, mais ne s’arrêtent pas tous forcément de travailler. En effet, la retraite n’est pas pour tous de tout repos ! D’après une étude de la DARES, 7% des plus de 65 ans sont actifs après leur retraite, pour des raisons financières mais aussi par choix.

Pour beaucoup, la retraite est un moment difficile, mais elle peut aussi s’envisager comme une continuité et une manière de poursuivre ce qui a pu être une passion, ou justement ce qu’ils n’ont pas encore eu l’occasion d’explorer. C’est par exemple le cas pour les métiers de l’artisanat, que les retraités actifs commencent à explorer une fois à la retraite, ou que les anciens artisans continuent d’améliorer, une fois leur activité professionnelle derrière eux.

Pour d'autres en revanche, la rupture avec la vie active représente un bouleversement.

Ainsi, de plus en plus en de retraités optent pour le cumul emploi-retraite, une option qui permet d’effectuer une transition douce vers la retraite à l’orée de la vieillesse. Cette solution permet bien sûr tout d’abord de bénéficier d'un complément de revenu, mais aussi de ne pas se séparer brutalement du lien social propre à la vie professionnelle.

Le cumul-emploi retraite se définit comme le régime qui “permet au retraité du régime général de reprendre une activité professionnelle et de cumuler les revenus de cette activité avec ses pensions de retraite. Le cumul peut être total ou partiel selon la situation du retraité. La nouvelle activité ne permet plus d’acquérir de nouveaux droits à retraite”.

Les conditions pour reprendre un travail ou une activité rémunérée dépendent d’un cumul-emploi retraite total, ou partiel. En effet, il est possible de cumuler intégralement les pensions de retraite - de base et complémentaire(s) - avec des revenus professionnels si l’on remplit conditions suivantes : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F13243.

Il s'agit de vérifier que vous avez obtenu toutes vos retraites de base et complémentaires des régimes de retraite français, étrangers et des organisations internationales, et vous remplissez les conditions (d'âge ou de durée d'assurance) ouvrant droit à une pension de retraite de base à taux plein du régime général.

Le cumul-emploi retraite est une option parmi d’autres pour profiter de sa vieillesse à l’approche de la retraite, lorsque l’on souhaite continuer à entretenir un lien avec le monde professionnel. Mais pour d’autres, la retraite est aussi un nouveau départ en soi.

La retraite, un nouveau départ pour beaucoup

Pour d’autres encore, la retraite est synonyme d'une vie nouvelle, attendue pour poursuivre ou initier des projets personnels, notamment car elle est une période de questionnements. La vieillesse implique notamment de se questionner sur tout ce qui a été produit dans une vie : “ai-je fait les bons choix ?”, “ai-je saisi les bonnes opportunités”?

Vieillir et envisager sa retraite, c’est donc aussi souvent le moment où l’on ose la reconversion, sans se soucier des conséquences. C’est par exemple le cas de Catherine, 59 ans, ayant tout quitté pour vivre sa passion : la cuisine. Racontant son histoire sur la chaine média Brut. 

 

 

Elle explique comment cette aventure l’a menée jusqu’au Japon vendre ses mousses au chocolat et rencontrer un franc succès.

Plus simplement, la vieillesse signifie avoir un peu plus de temps pour soi, et donc pouvoir en donner pour les autres. En 2019, 38 % des Français ont donné du temps gratuitement pour les autres, en dehors du cadre familial, selon l’enquête Ifop pour France Bénévolat et Recherches & Solidarités, qui mesure les évolutions tous les trois ans depuis 2010. C’est dans ce cadre que l’Assemblée Nationale a produit une proposition de loi visant à intégrer les périodes de bénévolat dans le calcul de la retraite par exemple. Si celle-ci n’a pas encore pris acte, elle témoigne bien du fait que la société change et s’adapte à la période de vieillesse et de retraite qui ne sont plus vécues comme une fatalité, mais comme une continuité de la vie professionnelle.

Que pensez vous de cet article ?