We Live, Roam, Commonspace... Bienvenue dans l’ère du co-living !

Bonheur et Travail

2/3/2017

2 commentaire(s)

Manel El Robrini

On connaissait le co-working et ses open spaces remplis d’entrepreneurs et de freelances. Voilà que débarque le co-living, qui pousse encore plus loin la logique de l’espace partagé puisqu’il s’agit non plus seulement de travailler ensemble mais aussi de vivre ensemble !

Le géant américain du co-working We Work développe une filiale spécialisée dans le co-living, logiquement baptisée We live. Deux adresses sont pour l’instant proposées, à New York et à Washington DC, pour des loyers démarrant à 1 200 dollars par mois. Pour ce prix, vous obtenez une chambre privée avec TV, Internet, un lit, des draps et des serviettes, mais aussi et surtout l’accès aux espaces communs, où sont organisés des rencontres, des événements, des repas, des cours de yoga… bref vous pouvez y rencontrer des gens qui vous ressemblent, souvent des travailleurs indépendants, des créatifs, des « Digital nomads » de passage pour quelques mois, etc.

Roam est déjà à l’étape d’après : le concept est présent dans plusieurs pays, sur plusieurs continents : Miami, Madrid, Bali et Londres, bientôt Tokyo et San Francisco. Il s’agit véritablement d’hôtels, uniquement marketés pour les travailleurs indépendants et Digital nomads, qui recherchent un wifi d’excellente qualité, une ambiance jeune et cool, un mode de vie qui équilibre la vie pro et la vie perso, parfois résumé par « Work hard, play hard »… A partir de 500 dollars la semaine.

Si ces deux premiers concepts sont présents dans de grandes métropoles ou des endroits très hype, il est intéressant de noter que le phénomène concerne aussi de plus petites villes, qui ne figurent pas sur la carte de la jet-set. Pour preuve, à Syracuse, la start-up Common propose des chambres avec salles de bains dans de grands lofts, avec possibilité d’échanger avec les autres résidents par Slack ou Facebook : chacun chez soi mais avec la possibilité de socialiser à tout moment !

Que pensez vous de cet article ?