Zoom sur une entreprise sans bureaux ni horaires : Buffer

Bonheur et Travail-Futur et Travail

12/15/2016

0 commentaire(s)

Manel El Robrini

Créée en 2010, la start-up américaine "Buffer", spécialisée dans la gestion des réseaux sociaux d'entreprises, ne cesse de surprendre par son organisation atypique. Le concept : un fonctionnement sans bureau, ni horaire fixe. Fondée en équipe réduite, aux États-Unis, par Joel Gascoigne, Leo Widrich et Tom Moor, la structure compte désormais une trentaine de collaborateurs à travers le monde. Son modèle s'avère pérenne et elle rencontre un véritable succès dans les affaires.

L'absence de bureaux communs est l'une des caractéristiques de cette petite entreprise innovante. Tous les salariés partagent néanmoins les mêmes valeurs, au nombre de 10, énoncées dans la "charte" de la start-up : la positivité, la transparence, la capacité d'auto-amélioration, l'esprit d'équipe, l'écoute, la capacité à communiquer clairement, le temps de la réflexion, le travail intelligent plutôt qu'acharné, la reconnaissance et la capacité à mener les bonnes actions au bon moment.

Le concept qui fonde l'organisation de "Buffer" - la dispersion des employés dans le monde - est également ce qui en fait son succès, selon ses créateurs. D'une part, cela octroie autonomie, souplesse et indépendance aux salariés, qui sont de ce fait plus motivés et plus productifs. D'autre part, cela offre plus de flexibilité aux clients, qui trouvent toujours un interlocuteur à n'importe quelle heure de la journée et de la nuit ; les salariés habitant dans les zones des différents fuseaux horaires.

L'ensemble du personnel se retrouve néanmoins tous les 6 mois pour échanger, lors de séminaires placés sous le signe de la décontraction. Ils sont également reliés entre eux par un bracelet connecté. Outre une organisation de travail adaptée, les employés bénéficient de nombreux avantages : un salaire élevé (entre $65 000 et $95 000 annuel), des actions dans l'entreprise, une très bonne assurance santé, du matériel électronique (Macbook Air, Kindle, Jawbone UP/UP24...), une prime de $1 000 pour les vacances...

Finalement, le concept, qui repose sur un principe de confiance, vise à booster la motivation, la productivité et l'efficacité des employés, en les responsabilisant, et leur offrant à la fois flexibilité et liberté, ainsi qu'une bonne rémunération et de nombreux avantages en nature.

Que pensez vous de cet article ?